Assurances santé

Assurance pour accident de la vie courante (AcVC) : principe

Santé

Les assurances concernent souvent les voitures et les maisons. Pourtant, dans la vie de tous les jours, des accidents peuvent arriver à n’importe quel moment. Il est donc logique d’assurer ce qui est le plus important, c’est-à-dire l’être humain. Comment fonctionne l’assurance pour accident de la vie courante ?

C’est quoi l’assurance pour accident de la vie courante AcVC ?

L’assurance-accidents est une protection conçue pour aider à gérer les menues dépenses qui s’additionnent suite à une blessure accidentelle. Elle ne doit provenir ni d’un accident du travail ni d’un accident de la route. Les versements de prestations sont effectués sous forme de dépôts forfaitaires en espèces directement au bénéficiaire.

Ainsi, il est possible d’utiliser les avantages comme on veut. Ça peut inclure des soins d’urgences, des séjours à l’hôpital, des examens médicaux et d’autres dépenses connexes comme les frais de transport ou les besoins d’hébergement. L’AcVC peut même être utilisé pour payer certains des frais de subsistance. C’est important de savoir que cette assurance ne vient pas remplacer une assurance maladie normale. Elle s’y ajoute et elles sont donc plutôt complémentaires.

Comment ça marche ?

Comme pour les autres régimes d’assurance, afin de maintenir les avantages de la couverture individuelle contre les accidents, on paie une prime (généralement menstruel). Le montant de la prime reste généralement le même pendant la durée de la police d’assurance.

Si un accident a lieu pendant la période d’assurance, on reçoit une prestation en espèces. Le montant de la prestation en espèces varie en fonction du niveau de couverture choisi. La couverture commence immédiatement. On bénéficie d’une protection 24 h /24 h et 7 jours/7 qui couvre la personne l’ayant souscrite où qu’elle aille. La personne perçoit elle-même les versements.

Ce type d’assurance n’a pas de restrictions sur la personne contractante. On peut donc y souscrire, peu importe l’âge et le statut. Elle est à envisager si l’on cherche à combler une lacune dans l’assurance maladie, avoir un plan médical majeur avec des franchises ou des quotes-parts importantes ou à subir moins de frais médicaux en cas d’accident.

Quels types d’accidents sont couverts ?

Les tâches quotidiennes aussi banales quelles puisse être, peuvent engendrer des blessures accidentelles. Tomber d’une échelle en nettoyant les gouttières, basculer dans les escaliers quand on monte à un étage ou avoir un accident de vélo en faisant de l’exercice sont autant d’exemples qui peuvent justifier une couverture en cas d’accident. C’est justement là que l’assurance AcVC prend tout sens.

Les blessures couvertes, les directives et les exclusions peuvent différer d’une police à une autre. Il est donc important d’examiner attentivement chaque plan. En règle générale, quelque chose d’aussi grave qu’un accident de voiture (ou de chute) peut entraîner des blessures couvertes par l’assurance accident.

Il est primordial de poser des questions concernant les détails spécifiques de chaque plan. Par exemple, certaines activités sportives peuvent ne pas être couvertes telles que le Ski ou le Snowboard alors que le football ou le basket peut être compris dans le plan. D’autres activités à haut risque (comme le parachutisme ou le saut à l’élastique) peuvent également être exclues.

Simulez votre assurance santé