Assurances santé

A quel âge souscrire une assurance dépendance ?

L’assurance dépendance est un contrat qui vous permet d’anticiper l’éventualité d’une dépendance qui surviendrait à la suite d’un accident ou d’une maladie. En effet, le coût de la prise en charge d’une personne dépendante est susceptible d’être élevé. En contrepartie d’une cotisation mensuelle cependant, vous serez en mesure d’y faire face puisque l’assurance vous permet de bénéficier d’une rente viagère suffisante pour vous acquittez de toutes vos charges. En quoi consiste cette assurance ? À quel âge faut-il y souscrire ? Réponses.

L’assurance dépendance : en quoi ça consiste ?

L’assurance dépendance est un produit de prévoyance qui peut s’avérer utile compte tenu des risques que chacun peut encourir. Cela consiste à verser une cotisation mensuelle auprès d’une compagnie d’assurance ou d’un autre établissement. En contrepartie, cet établissement vous versera une rente viagère si un jour vous vous retrouvez en situation de dépendance. Cette rente vous servira notamment à faire face aux conséquences de la perte d’autonomie et à la prise en charge de vos soins. L’assurance dépendance n’est pas obligatoire. Il appartient à chacun d’estimer s’il en a besoin ou pas, en prévision d’une éventuelle dépendance.

D’autre part, il appartient aussi au client d’évaluer le montant des ressources dont il aura besoin dans ce cas de figure. Généralement, cela va de 100 à 3 000 euros par mois. Sur la base de cette estimation, l’assureur calculera le montant de votre cotisation. D’autres critères entrent bien évidemment en jeu. En fonction des contrats, la rente viagère prévue par le contrat ne peut être versée qu’en cas de dépendance totale ou partielle.

Pourquoi souscrire une assurance dépendance ?

En France, la dépendance coûte cher, quelle que soit la solution adoptée par la personne concernée (voir ce classement des meilleures). En effet, si celle-ci décide de rester chez elle, il faudra réaménager sa maison, acheter les matériels médicaux nécessaires et souvent il faudra faire appel aux services d’une aide à domicile. En revanche, si elle choisit d’intégrer un établissement spécialisé, des frais de séjour élevés seront aussi à prévoir. Les personnes en situation de dépendance bénéficient d’une aide de l’État, mais cela ne saurait être suffisant au vu des dépenses que cela engendrera. En fonction de la gravité de la situation, cette aide est en moyenne de 500 euros.

L’assurance dépendance n’est pas obligatoire. Elle se destine plutôt à de personnes prudentes qui préfèrent anticiper une telle éventualité au lieu de prendre des risques. Elle s’avère aussi utile pour les personnes dont la dépendance est prévisible, comme celles qui sont atteintes d’affections longue durée par exemple. Il est possible de se passer de cette assurance lorsqu’on est sûr d’avoir les moyens de faire face à une éventuelle dépendance, mais lorsqu’on a des revenus modestes il est toujours rassurant de pouvoir compter sur la rente octroyée par la couverture.

À quel âge faut-il souscrire une assurance dépendance ?

En termes de souscription, il n’y a pas d’âge minimum avec l’assurance dépendance. Il est possible d’y adhérer dès 18 ans, mais en pratique, l’âge moyen de souscription est de 40 ans (comparateur gratuit ici). En revanche, il existe une limite d’âge qui est imposée par chaque assureur. Elle est d’environ 75 ans, mais il est tout à fait envisageable de trouver une offre à 80 ans auprès de certaines compagnies. Il faut toutefois noter que l’âge de souscription est important en matière d’assurance dépendance. Plus vous signez le contrat jeune, plus vous aurez du temps pour cotiser jusqu’à une éventuelle dépendance. Votre âge servira aussi de base à l’assureur dans le calcul de la prime d’assurance. Un assuré jeune paiera moins de cotisations mensuelles par rapport à un assuré plus âgé. Selon l’Association Françaises de l’Assurance, l’âge idéal pour prendre une assurance dépendance est de 50 ans.